DESSIN DE PRESSE DE PLANTU.

LES COMPLICES DE LA CENSURE


Certaines entreprises internationales, pour pouvoir s'implanter en Chine se sont rendues complices de la censure en acceptant de censurer certaines informations. Par exemple l'entreprise americaine Apple a accepté de censurer certaines applications de l'iPhone, le téléphone portable conçu par la marque, sous la pression des autorités. Les applications censurés en Chine concernent le Dalaï Lama, par exemple l'application "nobel laureates" contenant des informations sur les lauréats du prix nobel, dont le Dalaï Lama. De plus, les entreprises americaines Google et Yahoo ont cédé aux autorités en acceptant de censurer la version chinoise de leurs moteurs de recherche. Actuellement Yahoo est poursuivi par une organisation pour la défense des droits de l'homme, "world organization for human rights" pour avoir fourni au gouvernement chinois des informations lui permettant d'arrêter des "cyberdissident" chinois.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire